Texte: 

  • Elodie Lavigne

Photos: 

  • Julien Gregorio

Des ateliers pour se sentir bien dans sa peau

Malgré les traitements, certaines maladies altèrent de façon marquée la qualité et l’apparence de la peau. Françoise Chow, infirmière spécialisée dans les soins dermo-esthétiques, propose des ateliers aux personnes qui en éprouvent le besoin.

Lésions, cicatrices ou peau à problèmes… L’altération de la qualité de la peau en raison de maladies dermatologiques ou d’agressions diverses (brûlures, par exemple) peut être source d’inconfort et générer une gêne sur le plan esthétique, au point parfois de porter atteinte au bien-être.

C’est pour cette raison que le service de dermatologie des HUG, sous l’impulsion du Pr Wolf-Henning Boehncke, propose, en marge des traitements médicaux, des ateliers de soins et de corrections du teint aux personnes souffrant de pathologies « affichantes » comme l’acné, la couperose, l’eczéma, le psoriasis, le mélasma, le vitiligo, etc. Homme ou femme, adulte ou enfant, toutes les personnes qui en font la demande – sous réserve de l’accord du médecin traitant – peuvent bénéficier des conseils et du savoir-faire de Françoise Chow, infirmière spécialisée dans les soins dermo-esthétiques depuis près de trente ans. Des séances qui ne sont néanmoins pas remboursées par l’assurance de base. La spécialiste propose un accompagnement personnalisé et subtil en fonction de chaque cas (lésions pigmentaires, vasculaires ou cicatricielles, peau intolérante, etc.).

Vanessa, 15 ans, souffrant d’acné, a bénéficié de ces conseils : « Après un nettoyage en profondeur de ma peau, celle-ci est devenue lisse. J’ai adopté depuis une nouvelle routine de soins et j’utilise des produits végétaux pour ma peau ».

Ces consultations sont un temps privilégié pour s’approprier des connaissances, des outils et des techniques d’application des produits. Chez les femmes qui le souhaitent, un maquillage de mise en lumière peut compléter les corrections du teint. Ces ateliers d’un genre nouveau sont une chance pour faire face plus sereinement au regard d’autrui, renforcer sa confiance en soi et son bien-être. « Vanessa en a retiré beaucoup concernant les soins et les conseils de maquillage. Mais ça l’a aussi beaucoup aidée sur le plan psychologique », conclut le père de l’adolescente.

 

Texte: 

  • Elodie Lavigne

Photos: 

  • Julien Gregorio
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Information

Ateliers de soins dermo-esthétiques et de corrections du teint

Service de dermatologie et vénéréologie, consultation ambulatoire HUG

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4

1205 Genève

Tél 079 733 90 38

Autres articles

.Bouger malgré le cancer
octobre 2017
Patricia Benheim
Guillaume Perret | lundi 13
octobre 2017
Giuseppe Costa - Élodie Lavigne
La Maternité à l’écoute de toutes les femmes
octobre 2017
Suzy Soumaille - Rédactrice en chef
Harcèlement à l’école : oser en parler
octobre 2017
Michael Balavoine
Grippe saisonnière
octobre 2017
Michael Balavoine