Texte: 

  • Esther Rich

Photos: 

  • Peter Vessenes

Une consultation pour aider les parents en difficulté

Le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent accueille les mères et les pères qui ont besoin de soutien dans la prise en charge de leur bébé.

Accueillir un nouveau-né peut engendrer beaucoup d’angoisse et de stress du côté de la maman, voire des deux parents. Pour venir en aide aux mères fragilisées par une maladie psychique, une longue hospitalisation, une dépression après accouchement ou simplement par l’isolement consécutif à la migration, le service de psychiatrie de l’enfant et l’adolescent a mis au point, en novembre 2016, le projet pilote : Accordages-Soins précoces parents-bébés. Cette petite unité pluridisciplinaire fonctionne comme un hôpital de jour et accueille les bébés âgés de 0 à 6 mois et leurs parents.

Moins d’hospitalisations

« Lorsqu’une mère est dans une situation de vulnérabilité après l’accouchement, nous devons parfois hospitaliser le nouveau-né en attendant que la situation évolue, explique Fabienne Wälli Phaneuf, cheffe de clinique au service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

Grâce à ce projet pilote, nous pouvons éviter ces hospitalisations dites sociales. Laisser un bébé plusieurs mois dans un hôpital n’est pas idéal pour son développement. Plus tôt on intervient, plus vite on parvient à rétablir une relation harmonieuse et à prévenir des retards de développement. »

Désormais, lorsqu’une situation à risque est identifiée à la Maternité ou à l’hôpital des enfants, le service de la Dre Wälli Phaneuf prend le relais. Il est composé de pédopsychiatres, psychologues, psychomotricienne, aides-soignantes, éducatrices, infirmières et d’une assistante sociale pour le suivi à domicile. « Nous commençons par faire un entretien avec les parents, poursuit la spécialiste. Après une phase d’observation et d’évaluation de leurs ressources pour s’occuper de leur bébé, nous construisons un programme de soins adapté aux besoins de la famille. Le but est de relever et soutenir les compétences du parent et du bébé afin de renforcer le lien précoce. »

Texte: 

  • Esther Rich

Photos: 

  • Peter Vessenes
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Jardin d’enfants thérapeutique & Consultation de soins précoces parents-bébé

Unité d’hospitalisation de jour Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
Villa Maurer
Avenue Louis-Aubert 3
1206 Genève
Tél. 079 553 97 63

Prendre rendez-vous

Autres articles

.Bouger malgré le cancer
octobre 2017
Patricia Benheim
Guillaume Perret | lundi 13
octobre 2017
Giuseppe Costa - Élodie Lavigne
La Maternité à l’écoute de toutes les femmes
octobre 2017
Suzy Soumaille - Rédactrice en chef
Harcèlement à l’école : oser en parler
octobre 2017
Michael Balavoine
Grippe saisonnière
octobre 2017
Michael Balavoine